Bullet Journal, LIFE STYLE, Organisation

LE BULLET JOURNAL : Organiser, créer, rêver et réaliser un projet. La solution qui facilite votre vie.

Connaissez-vous ces fameux papiers repositionnables fluorescents qui ornent les contours d’ordinateurs ? Et ces morceaux de feuilles, recouvrant le réfrigérateur au milieu de la carte de livraison de pizzas, qui tiennent par des magnets improbables gagnés à la tombola du supermarché ? À chaque ouverture de la porte, tout fout le camp sans réellement savoir ce que vous aviez noté d’important, à faire ou à ne pas oublier (Ne pas oublier mamie à la gare ? Quand ?).

Si vous connaissez ce genre de petits papiers, vous connaissez également les carnets commerciaux, offerts par votre adorable assureur/banquier/vendeur auto, qui disparaissent par magie ? Ceux où l’on note tout en vrac en faisant des allers-retours entre notre agenda et les idées notées (où ça déjà ?) pour le débat avec le boss en réunion demain.
Le problème est que dans ce carnet, il n’y à pas non plus l’organisation pour l’apéro du week-end avec les copains (Qui amène quoi déjà ? C’est noté dans un message Facebook, non ?). Sur quel carnet est l’anniversaire de mamie qui à décidé de ne plus porter son dentier pour nous enquiquiner ? (On a surement dû l’oublier à la gare du coup…).

Et bien sûr, aucun suivi n’a été mis en place. Vous n’avez aucun avancement d’activités ou d’objectifs à atteindre qui vous tiennent pourtant profondément à cœur depuis des années. Vous n’avez pas non plus de support pour vous motiver et avancer sans vous emmêler la tête.

Finalement, on s’embrouille, on se perd et on subit. Nous avons tous une vie débordante !

Il y à 6 ans, je jonglais entre ma vie professionnelle diurne et ma vie professionnelle nocturne. Il fallait préparer les concerts avec un suivi des répétitions en fonction de la présence des musiciens. De l’autre coté, me rappeler si les ouvriers avaient bien respectivement leur dossier de travail pour le chantier du jour ou si ma hiérarchie avait reçu l’ébauche des présentations en groupe dans10 jours.
Il y avait aussi des évènements festifs à préparer tout en ne perdant pas la ligne de l’organisation privée déjà débordante de loisirs et de nombreux déboires involontaires.

Trouver un système personnalisé pour l’organisation devenait indispensable !

L’ORGANISATION, QUEL BORDEL !

Il existe déjà pourtant une multitude de supports et d’outils : des agendas, des planners papiers comme informatiques et même des agendas partagés afin de planifier en groupe grâce à nos chers smartphones. Tout cela ne suffit pas.

Il faut pouvoir prendre des notes rapidement, garder une traçabilité concrète d’un événement, avoir sous la main une recette de cuisine en cours d’amélioration, gérer sa « to do list » sur un axe temporel, le rendez-vous avec le dentiste pour la grande incluant les étapes de son appareil dentaire et tout le merdier qui accompagne nos journées (et on va essayer de caller une manucure ou un apéro quand même !).
Le système informatique peut être très frustrant, obligeant l’utilisation de ses outils en ligne déjà programmés et franchement limités.

Arriver à tout faire,
sans devenir fou !

Le bullet journal répond à tous vos besoins puisqu’il vous ressemble.

Il vous fait gagner du temps et de l’énergie.

QU’EST CE Q’UN BULLET JOURNAL ?

Beaucoup d’entre vous y voit simplement un agenda avec des belles illustrations, des cases à cocher ou des photos à coller. Pourtant, le bullet journal est bien plus que ça : c’est un outil incroyable pour s’organiser, gagner du temps et surtout ne plus rien oublier.

S’ORGANISER FACILEMENT ET GAGNER DU TEMPS

Tout ce qui se trouve autour de vous, sur votre bureau, sur le frigo, sur le meuble de l’entrée, dans votre sac… Tous ces petits morceaux de papiers notés à la va vite, d’un rendez-vous ou d’un numéro de téléphone sont nombreux ! Le bullet journal regroupe tout ce petit merdier au même endroit. Aucune chance d’en perdre ou d’oublier une information : elles sont toutes à portée de main et organisées.

Voilà l’utilité d’un bullet journal.

Mais bien encore ! Vos rendez-vous, tout ce que vous avez à faire et tout ce qui vous passe par la tête. Un vrai dévidoir cérébral pour vous aider à vous concentrer sur l’essentiel et être plus efficace. Génial, n’est-ce pas ?

LE TOUT EN 1, PRÊT À DÉGAINER

En 2015, j’ai enfin découvert les premiers articles qui décrivaient et expliquaient son principe.
J’ai appliqué à la lettre la méthodes du Bullet Journal de Ryder Carroll que l’on peut retrouver sur le site officiel www.bulletjournal.com.
Bien que cette version est très minimaliste et même un peu archaïque à mon goût, elle est la plus efficace pour comprendre le principe. Elle est la base du développement de votre journal et est complètement adaptable et personnalisable à l’infini.

COMMENT COMMENCER SON BULLET JOURNAL ?

Il vous suffit de prendre un carnet et un stylo. C’est tout ce dont vous avez besoin !

Du coup, par où commencer ?
Si vous avez l’habitude et le besoin de noter vos rendez-vous, vos idées, vos souvenirs, vos objectifs et toutes les petites notes du quotidien, le bullet journal est fait pour vous. Et si vous avez l’habitude d’utiliser un agenda, ce sera encore plus simple.

ON ECRIT QUOI, DANS UN BULLET JOURNAL ?

En plus de son côté « planner », j’utilise par exemple des pages sur les références de tous les médecins (j’ai une collec à en faire pâlir un lépreux), des recettes en cours de création, le suivi d’un événement pour en parler/à finaliser, les mensurations de Clyde pour acheter ses pantalons d’ouvrier, mon suivi sport et détox, les références et soins de mes animaux (à ce qu’il parait, cette page fonctionne aussi pour les enfants), les travaux et déco que je souhaite réaliser, mes idées de road trip, etc. J’utilise aussi des doubles pages pour figer un repas à la maison, retraçant le menu, incluant des photos de ce moment avec mes convives ou un week-end passé avec Clyde par exemple.

C’est un outil que vous devrez apprivoiser. Commencez par le minimum de pages que vous développerez petit à petit.

LES PAGES PLANNER

Ce sont simplement les pages de la partie agenda de votre bullet journal. Elles sont créées au moment de leur besoin. Inutile de réaliser toutes les pages de l’année d’un coup, vous pourrez ainsi les retravailler et les adapter plus précisément à vos besoins au fur et à mesure de leur utilisation.

LE FUTURE LOG

Ces pages vous donnent un aperçu annuel de votre planning. Idéal pour noter les rendez-vous et les événements dans les mois à venir en gardant un œil sur l’ensemble de l’année.

Le Monthly Log

Vous retrouvez ici le mois détaillé en cours ou à venir. Du même principe de visualisation que le « future log », vous gardez un œil sur l’ensemble du mois.

LE WEEKLY LOG

C’est votre planning hebdomadaire. Il reprends vos rendez-vous et vos notes.
Vous pouvez y intégrer un suivi hebdomadaire de vos besoins ou de vos activités physiques de la semaine par exemple.

Le Daily Log

C’est une page dédiée pour la journée en cours. Le daily log est un atout majeur pour beaucoup d’utilisateurs : Il vous permet de noter vos tâches du jour, de vérifier votre avancée heure par heure et de vous organiser. Chaque ligne est précédée par une puce (bullet = puce) qui vous permet de connaitre l’avancement d’un travail en cours de réalisation.
Je vous donnerais plus de détails sur les puces et les clefs dans un prochain article si vous le souhaitez.

Certains utilisent toutes ces pages pour leur planner.
Personnellement, je n’utilise pas le « daily log », mes projets et réalisations s’effectuent sur une semaine. Je préfère réserver un encart dans le weekly log pour la partie bullet (puce).

LES PAGES UTILES

LES TO DO LIST

Ces pages vous aident à organiser des listes d’éléments comme la liste de courses, les affaires pour votre valise et toutes les choses auxquelles vous devez penser…

LES PENSE-BÊTES

Ce sont les pages qui retracent les coordonnées ou services par exemple. Ils peuvent être privés comme la liste de vos fournisseurs d’électricité, internet, téléphonie, de la mairie, du numéro de téléphone du mec qui sait où est le compteur général de l’immeuble, mais aussi le numéro de la nenette qui garde les chats/poules/gosses/coccinelles/papi.
Ils peuvent également s’adapter à votre vie professionnelle en créant un univers par type de fournisseurs, acheteurs, clients, le commercial du jeudi matin à qui il faut mettre du sel dans son café car on ne l’aime pas, etc.
Par exemple, j’ai une page « borrowing » (emprunt) pour tout ce que je prête, à qui, quand et où. Je peux enfin retrouver à qui j’ai prêté une de mes guitares, un moule à pâtisserie ou une robe sous forme de liste (oui, je prête beaucoup d’affaires sans problème, t’es juste fiché !).

LES PAGES QUI VOUS SUIVENT ET QUI VOUS MOTIVENT

LES TRACKERS

Ce sont des pages dédiées au suivi de vos besoins ou de vos objectifs. Ce peut être un tracker (traqueur) d’habitudes : de sport, d’hydratation ou de poids. Ce peut être un tracker d’objectifs en intégrant des étapes clefs pour atteindre votre réussite.
Il en existe autant qu’il existe d’habitudes ou d’objectifs dans une vie. Sa mise en page, se retrouve souvent sous forme de grille, de cercle, d’histogramme ou de dessins à colorier.
On peut aussi aller plus loin avec un programme pour son Miracle Morning ou des réflexions sur le développement personnel.

LES MONITORINGS

Ce sont des pages dédiées au suivi d’un état évolutif ou non.
Elles ont chacune leur spécificité comme pour la santé : l’évolution d’une grossesse, de l’Alzheimer de mamée ou bien de la tâche de naissance du petit dernier qui se propage et qu’on surveille, etc.
Elles peuvent suivre pourquoi pas l’évolution de votre jardin : les graines du potager plantés la semaine dernière ou l’arbre qui essaie de pousser depuis 3 ans (est-il encore vivant?).
On pense évidement à nos chers compagnons : l’eczéma de Kiki, la digestion difficile du chinchilla ou la prise de poids des tortues.
Une amie utilise cette page pour ses finances : En y consignant le nombre de petits pots avalés par sa merveille en cours de croissance, elle a découvert qu’il serait plus rentable qu’elle se mette à cuisinier pour ce gouffre à petites cuillères.
Ma favorite d’entre toutes : La cuisine (Of course baby). Je créé une double page pour une recette en cours d’élaboration/amélioration où je note toutes les remarques, colle mes photos et ajuste mes produits ou réalisations. Quand l’une d’entre elles est achevée, elle prend sa place définitive dans mon précieux grimoire, au coté de toutes mes autres recettes et potions magiques secrète. Vraiment, j’adore.

LES PAGES QUI FONT DU BIEN

Maintenant que vous connaissez le sens pratique du bullet journal, parlons enfin des pages qui font du bien. Elles sont là pour vous évader, pour vous faire rêver, pour vous accompagner dans vos créations.

Votre bullet journal est un système d’organisation, mais aussi un outil inépuisable pour vos loisirs et vos plaisirs.

LES DESSINS

Les dessins se retrouvent un peu partout dans un bullet journal, dans le coin d’une weekly, pour décorer une page ou prendre l’ampleur de la double page dédiée à votre œuvre. C’est votre moment à vous si vous aimez le dessin !

LES ÉCRITS ET LES TEXTES

De même que les dessins, on les voit partout. Ils peuvent être composés de citations d’auteurs, d’une partie d’une chanson et même d’une prose ou d’un poème si vous êtes d’une âme d’écrivain.

LES SOUVENIRS

Du mois, de l’année ou d’il y à 20 ans. Il peuvent être composés de photos, de fleurs séchées, d’une moustache de votre chat, etc. Personnellement, j’utilise une double page pour retracer un week-end ou un évènement que j’ai aimé. Je colle les cartes des restaurants qui m’ont plu ou le menu que j’ai cuisiné, quelques photos et je note des moments forts. Un super outil pour réaliser des albums instantanés et déjà classés dans un carnet daté. J’adore !

LES LISTES

De films que l’on possède, que l’on à vu ou bien que l’on souhaite visionner. Cet exemple s’applique pour les livres, les essences de fleurs du jardin ou même une collection de BD. Liste utile comme les idées de cadeaux de Noël ou tout simplement les personnes à ne plus inviter déjeuner.

LES GRATITUDES

Ce sont les pages qui reprennent tout les moments simples, personnels et précieux de la vie qui vous émerveillent ou vous rendent heureux. Ces pages vous aident à les garder bien au chaud quand les temps sont gris.

BONNES RÉSOLUTIONS 2021

N’y voyez aucun mal, mais si il y a bien une page qui sert à rien c’est bien elle, bullet journal ou pas ! (Si si, t’as très bien compris !).
Honnêtement, votre bullet journal est là pour ne plus s’obliger cette étape stupide. Il vous guidera tout au long de l’année et vous aidera à vous accomplir.

Evidement, cette liste est non exhaustive ! Donc n’hésitez pas à créer et inventer vos propres pages.
Il existe une multitude d’idées comme : une liste d’anniversaires, des conseils, vos compétences, des lieux visités ou à visiter, des idées d’activités pour les jours pluvieux, vos livres/films/chansons préférés ou à lire/voir/écouter, des citations et poèmes, un guide du ménage, 50 objectifs pour l’année, le menu de la semaine, les projets pour la maison, les restaurants à essayer et pourquoi pas vos rêves les plus fous !

simple, ludique et personnalisable

Voici enfin un outil simple, ludique et personnalisable. Votre espace dans lequel noter vos rendez-vous, suivre vos objectifs, vos coups de cœurs, extraits, citations, inspirations, secrets de cuisine, potion magique pour éliminer vos voisins… bref tout.
Exit les multiples carnets de toutes tailles et de toutes sortes qui, à peine commencés, étaient déjà délaissés.

Bien que le mien soit aujourd’hui minimaliste, j’ai souvent utilisé des crayons, feutres, autocollants, washi tape (ruban autocollant coloré). Toutes ces petites choses égayaient mon carnet. Étant mal voyante, elles attiraient mon regard et je ne pouvais pas me focaliser sur ce qui était essentiel pour moi. J’ai choisi de réserver des pages dédiées à l’évasion.

Essayez la méthode du bullet journal une semaine !

Prenez une feuille de papier A4 en paysage, d’un coté notez vos 7 jours de la semaine. Intégrez vos rendez-vous, vos taches à réaliser et pourquoi pas créer un encart avec la liste des courses, le budget de la semaine, le suivi de votre poids, l’avancé de votre ouvrage de tricot ou de peinture, etc. De l’autre coté, le mois en cours et le mois suivant pour visualiser d’un coup d’œil la trame temps.
Garder un peu de place dans quelques coins ou sur une nouvelle feuille pour essayer quelques pages comme les utiles qui pourraient vous être bénéfiques. Essayez également une page pour vous évader : dessiner des croix, des ronds, des bâtons, le Titanic, des seins ou des bananes si ça vous fait plaisir.

Le bullet journal est personnalisable à l’infini.

Je vous rassure, beaucoup se retrouveront un peu perdus au début. Mon premier bullet journal est à des années lumières de celui que j’utilise aujourd’hui et j’ai déjà d’autres idées pour le prochain.
Je garde tous mes carnets, j’aime les relire pour y piocher des souvenir, me rappeler ce que j’ai cuisiné pour Noël il y à 2 ans ou quel était le gâteau que j’ai réalisé pour les 3 ans de la fille de mon amie. Je retrouve tout.

Il vous faudra du temps pour trouver votre propre organisation. Vous allez changer mille fois d’envies et d’avis. Le plus beau dans cette aventure, est que vous trouverez à chaque tournant une page blanche prête à être investie de toutes les idées qui fusent dans vos tètes !

S’INSPIRER ET S’AIDER

Depuis le grand boum de cette méthode d’organisation, les sites pullulent d’idées pour vous inspirer aussi bien par le système en lui-même que par le côté déco de votre nouveau compagnon.
Forums, pages Facebook, comptes Instagram, Pinterest, etc. Ils sont là pour vous inspirer.
Vous trouverez également des trames prêtes à être imprimées pour les débutants mais n’oubliez pas que le meilleur bullet journal, c’est celui que vous créerez pour vous-même.
Vous trouverez sur le marché du bullet journal des carnets adaptés, déjà numérotés, avec des trames ou des pointillés mais un simple cahier ou classeur suffit largement à la réalisation de votre univers. Personnellement, j’utilise un carnet leuchtturm1917 Médium A5 à pointillé et un stylo pilot frixion mine 0.5.

3 CONSEILS POUR DEBUTER VOTRE BULLET JOURNAL

1

Ne pensez pas réaliser dès le commencement une merveille sortie de Pinterest, colorée, calligraphiée ou entièrement annotée. Ce n’est pas un carnet pour s’inventer dessinateur ou écrivain, c’est votre journal, vous apprendrez à vous familiariser avec lui mais surtout avec vous même.

2

Les premiers temps, vous découvrirez de nouvelles façons de vous organiser. Vous découvrirez des nouvelles pages comme des « weeklies » plus adaptées à vos besoins ou des manières pour réaliser un tracker plus attractif pour atteindre vos objectifs. Alors banco, on essaie, on teste sur une semaine ou deux, on change d’avis, on en recommence une autre. Personne ne vous mettra de fessée si vous ne trouvez pas de suite votre univers personnel. Inspirez vous !

3

Testez et tromper-vous ! Testez tout ce qui vous plait. Vous ne pouvez pas toujours réussir du premier coup, alors trompez-vous, tournez la page et recommencez, ce n’est que du papier. Testez à nouveau, cette page n’attend que vous.
Eclatez-vous bordel !

Prenez votre temps pour trouver vos habitudes, ce carnet tout-en-un n’appartient qu’à vous. Aucune règle ne vous oblige à écrire tous les jours ! Vous avez même le droit de lui faire la gueule et de le mettre de côté quelques temps puis d’y revenir plus tard. Faites comme vous le sentez.
Si vous êtes comme moi, vous deviendrez totalement accros et serez vite des pros du bullet journal.

Mise à jour 1 sept 2021 :
Pour vous aider, je vous propose de télécharger gratuitement les pages de mon bullet journal à la fin de cet article, j’attends avec impatience vos retours.

Connaissez-vous le Bullet Journal ?

Utilisez-vous cette méthode d’organisation ? Et depuis combien de temps ?
Etes-vous plutôt minimalistes, bien ordonnés, créateurs, colleurs de feuilles mortes pour illustrer l’Automne ?
Avez-vous des questions ou des difficultés pour vous lancer ? Et lesquelles ?
Est ce qu’un article pour débuter vous intéresserait ?
Je reste évidemment à votre disposition pour vous aiguiller et répondre à vos questions, je ferai de mon mieux pour vous accompagner dans cette nouvelle aventure.

Dites-moi tout en commentaire, je suis curieuse !

Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à le partager, il y a encore trop de bordel à organiser !

Amusez-vous bien les enfants, ne soyez pas trop sages.

Pour télécharger ces fiches gratuites, il suffit tout simplement de remplir le formulaire ci-dessous et vous accèderez à la page de téléchargement.
Vous serez également abonnés aux mises en ligne des nouveaux articles du blog.


AUTRES ARTICLES


Abonnez-vous pour être avertis par email de chaque nouvel article en ligne


À tout de suite sur les réseaux !

2 réflexions au sujet de “LE BULLET JOURNAL : Organiser, créer, rêver et réaliser un projet. La solution qui facilite votre vie.”

  1. Coucou Bonnie ! 🙂
    Ha mais comme tu le sais, j’ai utilisé cette méthode pendant quelques années, jusqu’à l’année dernière où…j’en ai acheté un déjà « tout prêt » ! lol
    Bon, de fait, je vais m’y remettre car faire son propre Bullet est quand même beaucoup plus sympa…
    Disons, que je me suis accordée une parenthèse car je me suis retrouvée un peu « débordée » et plus l’envie cette année passée, pour plein de raisons.
    Mais aujourd’hui, j’en ressens le besoin, et ton article me confirme qu’il me manque mon « copain » 😉
    Merci beaucoup pour cet article très clair et bien détaillé !
    Je t’envoie de gros bisous et te souhaite une très belle journée ma Bonnie ❤
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Nathalie !
      Merci beaucoup pour ton retour. Je pense que l’année dernière à été pour beaucoup d’utilisateurs du Bullet Journal une période un peu compliquée.
      Je n’ai pas fait de Monthlies ni Weeklies presque 3 mois. J’ai choisi de rester sur le Futur Log pour ne pas voir toutes ces journées vides défiler (et passer plus de temps en cuisine comme 80% des Français à ce moment là lol)
      J’ai néanmoins écrit en vrac ce qui se passait et ce que je vivais à travers cette période (ce fut plutôt compliqué psychologiquement, je ne suis pas sûre de relire ce passage, mais au moins, il est sorti de ma tète !)
      Merci encore pour ton retour ma douce, je suis certaine que tu vas retrouver rapidement tes marques pour renouer avec ton Bullet Journal et, si tu veux quelques exemple du mien pour te motiver, je te ferais des photos avec plaisir.
      Je te souhaite un bon week-end !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s