AÏOLI AU JAUNE D’ŒUF

Il existe une multitude de « vraies » recettes de l’aïoli. À chaque fois que j’en parle autour de moi, c’est la même histoire et les mêmes remarques reviennent : « elle doit être faite au pilon », « il ne doit pas y avoir d’œuf », ou encore « il faut écraser une pomme de terre », etc.

L’aïoli est une sauce très courante dans les régions méditerranéennes comme dans le pourtour du sud de la France, en Andalousie, en Catalogne, en Sicile, etc.
Elle est traditionnellement à l’origine (et pour les puristes) une sauce à l’ail préparée au mortier et pilon, avec seulement de l’ail et d’huile d’olive.

L’AÏOLI, TOUTE UNE HISTOIRE

Il existe bien plusieurs recettes selon les régions et les traditions culinaires. De nombreux cuisiniers préparent leurs variantes personnelles : l’aïoli traditionnel, l’aïoli aux pommes de terre, l’aïoli à la mie de pain ou bien l‘aïoli au jaune d’œuf (que je vous détaille par la suite dans cet article).

Je suis née à Sète, où j’ai passé une grande partie de mon enfance avec ma Mamée sétoise, et personnellement je cuisine que les deux versions qu’elle réalisait depuis toujours. Que ce soit pour accompagner les plats qu’elle nous préparait ou pour tous les coquillages qu’elle nous servait, bizarrement, personne ne se plaignait de son aïoli !

LA RECETTE
AÏOLI AU JAUNE D’ŒUF

Préparation 10 min – Pour 1 bol

INGRÉDIENTS

  • 1 jaune d’œuf
  • 3 à 4 gousses d’ail (tout dépend du goût)
  • 15 à 20 cl d’huile d’olive (plus il y aura d’huile, plus l’aïoli sera ferme)
  • 1 cuillère à café de jus de citron ou de moutarde (selon l’envie)
  • Une bonne pincée de sel
  • Une bonne pincée de Piment d’Espelette (ou de poivre par défaut)

RÉALISATION

  1. Dans un bol, verser le jaune d’œuf, l’ail réduit en purée, le jus de citron (ou la moutarde), le sel et le piment d’Espelette.
  2. À l’aide d’un robot batteur (ou à la main si vous le souhaitez !), émulsionner le mélange en versant l’huile en filet sans cesser de tourner, pour obtenir la consistance d’une mayonnaise.
  3. Réserver au frais jusqu’au service.

VOUS N’AVEZ PLUS QU’À SERVIR VOTRE AÏOLI
ET DE PROFITER DE CE MOMENT.

N’hésitez pas à varier les assaisonnements pour donner plus de couleurs ou de goût à votre aïoli : remplacez le piment d’Espelette par du curry ou des graines de coriandre moulues par exemple. Tout est permis !

Si vous vous sentez un peu perdus ou si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire, je ferai de mon mieux pour vous venir en aide. Peu importe ce que vous cuisinerez, le principal est de passer un bon moment.

Et vous, quel est votre aïoli préféré ? Est-ce qu’une recette en particulier vous plairait ? Dites-moi tout en commentaire, je suis curieuse.

Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à le partager, il y a encore trop d’aïoli à dévorer !

Amusez-vous bien les enfants, ne soyez pas trop sages.


S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER

À tout de suite sur les réseaux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s