POIVRONS RÔTIS MARINÉS À L’AIL ET AU BASILIC

L’autre jour au marché, je me suis aperçue qu’il y avait encore pas mal de légumes de fin d’été : quelques tomates, des courgettes et des poivrons se mêlaient sur les étals à l’arrivée des champignons et des courges en tout genre. J’habite dans le sud de la France et le climat nous offre encore de belles journées ensoleillées (pas assez à mon goût #râleuse).
Je préfère laisser tranquillement s’installer tout ce nouveau petit monde pour profiter encore un peu des saveurs de l’été. Cette fois-ci, j’ai craqué sur les poivrons rouges !

LES POIVRONS ROUGES EN CUISINE

Doux et légèrement sucrés, on les aime particulièrement pour en faire des coulis qui accompagneront poissons grillés ou des plats mijotés. C’est une multitude de recettes qui s’apprêtent aux poivrons rouges ! On le déguste en entrée, en accompagnement, en condiment et est présent dans de nombreux plats méditerranéens comme la ratatouille ou la salade niçoise. Farci avec de la viande, du poisson, des lentilles ou du riz, grillé, frit, sauté, mariné, confit ou simplement nature. Le poivron est un inconditionnel à la Planque !

COMMENT PELER FACILEMENT UN POIVRON RÔTI ?

La peau du poivron est parfois difficile à digérer quand il est consommé en forte dose, ou chez certaines personnes particulièrement sensibles à cause de ses fibres, très résistantes aux sucs digestifs.
Bien que chacun ait sa méthode (micro-ondes, chalumeau, etc.), pour cette recette, c’est super simple : les poivrons sont rôtis avec leurs peaux. Quand ils sortent du four, je les recouvre (papier aluminium, film étirable, etc.) afin de créer une vapeur que va dégager les poivrons et qui va aider la peau à se décoller toute seule. C’est magique !

RECETTE

POIVRONS RÔTIS MARINÉS À L’AIL ET AU BASILIC

Préparation 20 min / Cuisson 45 min
Pour 4/6 personnes en antipasti / entrée / accompagnement

INGRÉDIENTS

  • 4 gros poivrons rouges (type « Forme Carrée » pour moi)
  • 4 CàS d’huile d’olive,
  • 2 ou 3 gousses d’ail (selon votre goût)
  • 10 feuilles de basilic + quelques une pour la déco
  • Piment d’Espelette ou poivre
  • Sel

PRÉPARATION

  1. Préchauffez le four 200°C.
    Déposez vos poivrons sur une plaque recouverte de papier cuisson.
    Enfournez 40 à 45 min (selon votre four) en prenant soin de les tourner à mi-cuisson.
    Les poivrons sont cuits quand ils sont grillés et flétris avec la peau qui a tendance à se décoller.
    Filmez l’ensemble et les laisser refroidir. Grâce à cette étape, la peau des poivrons se détachera très facilement.
  2. Pendant ce temps, préparez la marinade avec huile d’olive, les gousses d’ail épluchées et hachées, le basilic et le piment d’Espelette (ou poivre).
  3. Quand les poivrons ont refroidi, retirez la peau et les pépins des poivrons, coupez-les en lanières et déposez-les dans un saladier.
    Ajoutez la marinade, salez et couvrir.
    Laissez reposer à température ambiante au moins 2 heures en mélangeant doucement de temps en temps.

    Pour conserver cette préparation, je vous conseille de la placer au réfrigérateur et sortez la 1/2 heure avant de servir.

VOUS N’AVEZ PLUS QU’À SERVIR VOS POIVRONS MARINÉS À L’AIL ET AU BASILIC
ET DE PROFITER DE CE MOMENT.

Et quesqu’on boit ? 

Pour accorder la marinade de poivrons à l’ail et au basilic, et pour rester encore avec le sentiment de soleil pendant l’été indien, j’ai choisi le rosé sec « Signature » du Domaine la Provenquière. Situé à Capestang, village vigneron de l’Hérault, proche de Béziers et du Canal du Midi, l’histoire du Domaine, de son château et de son vignoble s’inscrit dans le patrimoine de l’Hérault et du sud de la France. La famille Robert-Boularand y exerce sa passion pour le vin et son expertise dans le domaine viticole depuis 1954.

Bien que la fiche nous propose un accord sushi (que j’ai évidement testé et approuvé, vous vous en doutez), c’est un rosé que j’ai pu tester sur plusieurs de mes recettes et notamment en apéritif. La robe de ce vin est d’une magnifique couleur rose pâle. Son nez est délicat et s’exprime sur des arômes floraux. Ce vin possède une bouche gourmande évoluant sur une belle fraîcheur en finale. On adore partager ce rosé avec les amis, et eux aussi !

N’hésitez pas à varier les herbes fraiches comme l’origan ou du persil pour les adeptes de la persillade. Tout est possible !

Si vous vous sentez un peu perdus ou si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire, je ferai de mon mieux pour vous venir en aide. Peu importe ce que vous cuisinerez, le principal est de passer un bon moment.

Et vous, quel est votre antipasti préféré ? Dites-moi tout en commentaire, je suis curieuse.

Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à le partager, il y a encore trop de poivrons à dévorer !

Amusez-vous bien les enfants, ne soyez pas trop sages.


S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER

À tout de suite sur les réseaux !

Un commentaire

  1. Coucou ma Bonnie ! 🙂
    Ha mais j’avoue que je n’en ai jamais fait de cette façon là !
    Merci beaucoup pour l’idée du coup !
    En plus, j’aime beaucoup ce légume.
    Gros bisou et bonne semaine ma Bonnie ❤
    Nathalie

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s