BULLET JOURNAL ET STYLE DE VIE, CUISINE, VINS ET VADROUILLES

COMMENT ORGANISER LA ST VALENTIN EN 2021 : mes 3 solutions clés en main.

LA ST VALENTIN UN DIMANCHE, QUELLE CHANCE !

La Saint Valentin un dimanche, quelle belle chance cette année.
Se regrouper à 2 en amoureux au restaurant, à plusieurs pour oublier ou fêter le sort du célibat en soirée tapas et vins est une utopie largement indiscutable en ce moment.

Je suis adepte des sorties, des rassemblements entre amis, comme en duo amoureux.
Depuis 10 ans, Clyde et moi avons l’habitude de ne pas avoir d’habitudes quand nous fêtons, comme d’habitude, toutes les fêtes possibles et imaginables (Vous me suivez ? Comme d’habitude …?).

Je me souviens de soirées devant la TV à ne pas regarder le film et me battre avec le micro-ondes vs des plats surgelés commandés/livrés en urgence faute d’un emploi avalant chaque minute de mon précieux temps.
Je me souviens d’une soirée dans mon Pub préféré où nous étions 4 amis, 1 couple et 2 célibataires autour d’un cocktail de bière et d’une planche de tapas composée pour l’occasion. Nous écoutions la voix du plus bel artiste cover que je connaisse. Je crois que c’est le jour où j’ai choisi ce chanteur pour notre mariage et je suppose que nous avions dû reprendre un cocktail pour fêter ça entre amis.

Je me souviens d’une soirée au coin du feu, dans l’un de mes restaurant favori. Evidement, c’est moi qui réserve, j’adore choisir l’emplacement. Ce soir là, grâce à ce feu ravivant ses flammes à chaque nouvelle pièce de viande maturée et déposée sur son grill le long de la soirée, mes épaules se réchauffaient. Les plats, le vin, la musique et ses yeux emportaient mon cœur à chaque tintement de verres de la salle.
Je me souviens aussi d’avoir cuisiné de bons petits plats, avoir installé des nappes et des bougies sur toutes les surfaces de la maison (Ps: attention à protéger vos bougies : car mes chats s’en souviennent mieux que moi.)
Je me souviens d’un tas de choses…

Aujourd’hui, les choses ont changées, la vie est différente pour chacun et chacune d’entre nous.
Malgré cette ambiance actuelle, je prône le bien-être, la joie et la gaité. Nous ne sommes pas obligés d’être en bonne santé, riche ou heureux pour accéder au bonheur.
Le bonheur est une multitude de moments et le bonheur grandit grâce à ces moments.

C’est pourquoi je me suis penchée sur le sujet :
Nan, parce que je veux bien avoir des mots philo-prout-love et vous apprendre le kama-yoga mais c’est pas pour moi…
Mais que faire ce jour là, bordel !? Commençons par rester calme et boire frais.
Ensuite on va voir ensemble 3 solutions que nous pouvons faire avec les règles du jeu actuelles. On y va !

UNE VADROUILLE ET UN PIQUE NIQUE

À la planque, un dimanche typiquement parfait commence au marché, une occasion formidable de découvrir plein de saveurs sans besoin de cuisiner.
J’ai toujours une table pliante et un plaid dans le coffre quand on part en vadrouille. Je glisse : nappe, serviettes, couverts, verres (à eau et à vin svp). Sans oublier un couteau de service, une grande bouteille d’eau et un thermos de café dans un panier. Et en route !

Bien que mon village propose un grand marché particulièrement varié et que les Halles de Sète soient mon incontournable étal de poissons, pour cette journée de vadrouille et pique-nique, je choisirais plutôt Saint Martin de Londres (34).
Ce petit marché en plein air dispose tout de même de 60 exposants de tous types de produits : alimentation, boisson, vêtements, fleurs ou décoration, rien n’est oublié dans ce magnifique village.
Saint Martin de Londres est à 25km au Nord-Ouest de Montpellier, entre la Méditerranée et les Cévennes, derrière le Pic Saint Loup et de la montagne de l’Hortus, dans le vallon de Londres au milieu de la garrigue languedocienne, presque au pied des Cévennes.

Apres les victuailles dérobées sur les étals, la promenade dans les ruelles se prête parfaitement. Le village, son histoire, son église romane et byzantine (sisi), l’ancien cimetière accolé et sa très belle place de la fontaine.
Dans une autre vie, je vous aurais conseillé de vous installer en terrasse après votre promenade et de profiter de la vue, de la vie et des odeurs.
Puisque il en est autrement, nous ne sommes pas du genre à nous laisser faire. Nous avons rempli notre panier de provisions en tous genres et il ne nous reste plus qu’à nous cavaler.

Le Pic Saint Loup et L’Hortus

Le mois de février n’est pas celui que je préfère pour me diriger plus au nord, l’humidité et la lumière tombe vite en montagne et en foret.
J’opterais plutôt pour un versant sud de l’Hortus, au nord du Pic Saint Loup, sur la route de D1. Tous nos pique-niques hivernaux y étaient réussis et abrités des vents comme de l’humidité entrante de la fin d’après-midi.

Je tiens à signaler au monde entier que :
« Non, je ne suis pas responsable de la pluie et du beau temps »
Si il pleut, on pique nique à l’abri (Ou bien, tu te démerdes, tu vois ?)

Pour une journée réussie malgré la pluie, informez-vous sur les domaines viticoles ouverts ce jour-là, de quoi dénicher de quoi se réchauffer sous un plaid en rentrant.

UN BRUNCH & CHILL

Loin d’être adepte d’enfiler un Jogging et de me coller devant la TV, le brunch et la détente font pourtant entièrement partie des dimanches réussis. Mais attention, un brunch, ca ne s’improvise pas !

Pour organiser un Bruch, je le divise sur 3 planches prêtes à servir et j’installe nappe, bougies, déco et confettis au bar plutôt qu’à table pour un coté plus cool (comme avant, quand nous nous retrouvions sur une table haute au bar à vin, dans une ambiance feutrée et romantique… Oups pardon, ca n’existe plus).
Pourquoi 3 planches ? Et bien parce que j’en ai marre de manger froid et de me lever 20 fois pour faire réchauffer une connerie 30 sec au micro onde et l’avaler dégueu alors que je viens juste de le servir ! (Vous l’avez ce moment ? C’est une bonne raison, n’est ce pas ?)

2 plateaux : l’un froid toujours en place et l’autre pour le chaud qui fait des allers / retours pour récupérer les différents mets que le four et poêle nous imposent de sortir à heures voire minutes différents et les disposer harmonieusement (bah oui quand même…).
1 plus grand plateau réservé au plats plutôt sucrées où seront également déposés l’ensemble des confitures et autres tartinables. (Je vous assure que ca évite un bordel monstre sur la table basse, le coin du bar, voire même dans votre couple).

Ce que je préfère en ce moment, quand il s’agit d’un brunch un dimanche détente, c’est surtout « la détente » (et c’est le jour de la St Valentin, oui, on à compris…). Il faut choisir des plats simples à la réalisation. Clairement, on a pas non plus envie de passer la fin de journée à la plonge ! (A moins que ce soit votre truc de couple mais ça, je veux pas savoir, c’est trop dégueu comme délire).
Un passage en boulangerie ou traiteur reste à votre convenance mais si vous souhaitez concocter ce repas à 4 mains, une multitude de choses s’ouvre à vous avec des produits bruts, simples ou peu transformés, qu’il ne reste plus qu’à cuisiner et assaisonner une fois sur la planche.

Dans mon Bullet Journal, ma petite liste du brunch d’hiver en ce moment est composée ainsi :

  • Des œufs brouillés, herbes fraiches et pointe de crème fraiche.
  • Des crêpes au sarrasin accompagnées de charcuteries, de fromages affinés, de saumon fumé et crème à l’aneth.
  • Des tranches de pain au maïs toastées accompagnées d’un fromage frais de chèvre ou de brebis. Sans oublier l’huile d’olive, la Fleur de Sel et un mélange de baies.
  • Des crêpes sucrées en pliage samossa à la confiture ou au chocolat noir et beurre salé.

Pour l’ambiance, je ne serais pas de celle qui cherche un programme TV mais plutôt une playlist selon nos goûts et « lounge ».
Si vous êtes musiciens comme nous, « sortir la guitare » est un incontournable moment de retrouvailles pour nous remémorer les belles années.
Nous terminons nos crêpes sucrées dans le canapé à la recherche des vidéos de nos concerts et chasser le temps qui court plus vite que nous.

LE MAÎTRE D’HOTEL ET LA ROBE ROUGE

« Ah non ! Aujourd’hui, je ne cuisine pas ! »
Ohhhh que je comprends les cuisiniers et cuisinières de la maison, un ras-le-bol peu se faire ressentir.
On vient d’enchaîner les repas de Noël, St Sylvestre, Epiphanie et Chandeleur (et l’anniversaire de Clyde mi-janvier, rien que ca !).
Alors non ! « Ah non ! Je ne cuisine pas ! »
Je vous donne ma version cette année, si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que je suis en grève culinaire envers mon cher Gangster quand il s’agit d’un repas hors évènement spécifiques, et il y en a beaucoup ici.
Bien que je réalise beaucoup de recettes le reste du temps, je fais encore ce que je veux, alors cette année, ce sera ainsi : « Clyde BARROW : Au Fournaux ! »

Clyde est très novice en la matière.
Pour anecdote : lors d’une préparation d’un de mes trop nombreux anniversaires, j’ai commis l’erreur de lui attribuer un grade supérieur. Il était éplucheur, il est devenu découpeur de légumes le temps d’une demi carotte. Nous avons donc passé la soirée aux urgences et le lendemain à l’hôpital pour recoudre la main traversée par le couteau (C’était génial !).
Cette expérience ne l’ayant pas rendu plus attentionné en découpe et ne souhaitant pas finir à l’hôpital au milieu de la nuit comme certains de nos braquages, il était évident que je devais lui fournir une feuille de route.
Voici la fiche que je compte lui transmettre, afin que moi de l’autre côté, n’ai plus qu’une robe à enfiler.

On commence par se détendre : on peut aussi être une femme en jean vert, mal peignée, accompagnée des chats, tortues et cuisiner. Les recettes que je propose sont totalement indépendantes de votre look ou de la gueule que vous tirez (on vous aime quand même ce jour là <3).

Choisissez qui sera la personne désignée à la cuisine et au service (veillez à bien choisir un humain, je ne suis pas certaine des résultats de votre chien ou de votre serpent).

Voici les instructions que je transmets à mon Gangster qui va les découvrir en même temps que vous, lors de la publication de cet article. Pas de panique, j’ai choisi des recettes simples qu’il a déjà réalisées avec moi voire seul, photo à l’appuis !
Il n’a aucune raison de me demander de l’aide, je peux partir vers mon dressing !
Attends … Ai-je une robe rouge ?

LE MENU ST VALENTIN 2021

« Et … Champagne ! »

ENTREE APERITIVE

  • Cuillères d’écrasé d’avocat épicé et d’œufs truite.
  • Tranches de truite fumée, sauce à l’aneth et toast de pavé aux graines de lin.
  • Gambas marinées natures , saisies à la plancha et aïoli

*Un vrai aïoli,
pas pour les fillettes stp

PLAT

  • Escalopes déglacées au jus citron ciboulette accompagnées d’une purée de cèleri et pomme de terre

FROMAGE

  • Camembert rôti assaisonné au miel et à la farigoule du Pic Saint Loup.

DESSERT

  • Chocolats pralinés.
  • Panna Cottas vanillées accompagnées d’un coulis de fruits rouge.

*Avec un peu de champagne aussi !


« ET QUESQU’ON BOIT ? »

Pour être honnête, je jouerais la carte de la facilité et je demanderais conseil auprès de ma Cave et Bar à vin la DOLIA. Je suis certaine que Yoann et Marco sauront choisir pour moi les accords vins de chaque plat pendant que je m’occupe de ma tenue. Le rêve !



Chacune de ces 3 idées sont, quoi qu’il arrive, un bon moyen de faire la fête seul ou accompagné. Il est primordial de vivre, de rire et d’éviter les aigreurs ou les rancœurs.
Car NON, La St Valentin n’est PAS une fête commerciale, elle est simplement une fête et un nouveau jour pour en profiter.
Alors arrêtez de râler, car de toute façon je ne vous entends pas !

 » Mon cher Clyde,
remonte-toi les manches et lave-toi les mains.
Moi, je pars cambrioler une robe et du rouge ! »

Et vous les enfants, qu’avez-vous prévu comme repas ou sortie ?
Vous avez opté pour la troisième solution ? Qui se colle à la cuisine et qui enfile sa robe rouge ? (je suis curieuse de vos retours)
Dites moi en commentaire si mes 3 solutions clés en main vous ont inspiré pour organiser ce dimanche 14 février.

Quoi qu’il arrive, en amour ou en amitié, n’oubliez pas d’être heureux.
Bien que ce soit souvent compliqué, essayez de vous rappeler pourquoi vous êtes là, ensemble et de vous féliciter d’être encore réunis aujourd’hui.
ça mérite une belle journée, n’est ce pas ?

Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à le partager, il y a encore trop de robes rouges à faire danser.

Amusez-vous bien les enfants, ne soyez pas trop sages.

2 réflexions au sujet de “COMMENT ORGANISER LA ST VALENTIN EN 2021 : mes 3 solutions clés en main.”

  1. Coucou ma Bonnie ! 🙂
    Ho mais quel programme !
    Tu m’as mis l’eau à la bouche et je suis bien d’accord avec toi : il faut savoir savourer les petits moments qui feront de jolis souvenirs et notre bonheur.
    Alors pour ma part, on ne fête guère la Saint Valentin, mais en général, le week-end, c’est le moment où je cuisine le plus donc, ça tombe bien cette année 😉
    Quoique si tout se passe bien (enfin si la pluie verglaçante ne persiste pas), nous allons passer le week-end chez mon beau-frère et sa femme, donc, un week-end cool en vue.
    Merci beaucoup ma Bonnie pour ce beau billet ❤
    Je t'envoie de gros bisou et te souhaite une très belle journée 🙂
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Nathlie pour ton retour qui me touche.
      les petits plats dans les grands c’est toujours agréable sans forcement devoir se casser le popotain à inventer des menus demenusés qui prendront tout notre temps (surtout ce jour là hihi).
      J’espere que tu as pu profiter comme tu le souhaitais.
      Belle journée et de gros bisous pour cette semaine.
      Bonnie

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s